travailler en irlande sans parler anglais

0 Comments

Bonjour à tous, je m’appelle Maxime et je vis à Dublin depuis presque 5 ans. Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous mon parcours pour trouver un emploi en Irlande malgré mon anglais assez limité à mon arrivée. Cette expérience, riche en défis et en apprentissages, m’a prouvé que tout est possible, même quand on part avec un handicap linguistique.

Mes Premiers Pas en Terre Irlandaise

Accepter de Reculer pour Mieux Sauter

L’une des premières leçons que j’ai apprises en arrivant ici, c’est qu’il fallait que je révise mes ambitions professionnelles à la baisse. Mon anglais était loin d’être parfait, et j’ai vite compris que je ne pouvais pas prétendre aux mêmes postes qu’en France sans une bonne maîtrise de la langue. J’ai donc accepté l’idée de repartir de zéro, en me disant que c’était une étape nécessaire pour mieux rebondir par la suite.

Où J’ai Misé Mes Premiers Jetons

Conscient de mes limites linguistiques, j’ai orienté ma recherche vers des secteurs plus accessibles : les call centers, les boutiques, et tout emploi pouvant accepter un anglais basique. Ces choix étaient stratégiques : ils offraient non seulement un cadre de travail régulier mais aussi la possibilité de rencontrer des gens et d’améliorer mon anglais au quotidien.

Comment J’ai Décroché Mon Premier Emploi

Lorsque j’ai débarqué en Irlande, outre la barrière de la langue, un autre défi majeur m’attendait : la gestion financière. Dublin, en particulier, est une ville où le coût de la vie peut rapidement devenir un poids pour ceux qui, comme moi, débarquent avec un anglais limité et des perspectives d’emploi initialement modestes.

La Réalité du Coût de la Vie

Faire Face à la Réalité Financière

J’ai rapidement constaté que même avec un emploi, le salaire de départ dans des postes accessibles aux non-anglophones ne permettait pas de vivre confortablement à Dublin. La ville est chère, et mon salaire dans le call center, bien que correct, nécessitait une gestion financière rigoureuse. J’ai dû apprendre à équilibrer mon budget, prioriser mes dépenses et, surtout, planifier pour l’avenir.

L’Importance d’Avoir des Économies

Une leçon essentielle que j’ai apprise est l’importance d’avoir une réserve d’argent de côté. Avant de partir, j’avais économisé suffisamment pour me permettre de naviguer à travers les premiers mois sans trop de stress financier. Cela m’a donné la liberté de me concentrer sur l’amélioration de mon anglais et la recherche d’un emploi mieux rémunéré, sans la pression immédiate de fin de mois difficiles.

Mon Évolution Professionnelle et Financière

La Patience Paye

Avec le temps, à mesure que mon anglais s’améliorait et que je devenais plus familier avec la culture du travail irlandaise, j’ai pu viser des postes avec de meilleures rémunérations. Cette patience a porté ses fruits. J’ai progressé vers des rôles qui non seulement correspondaient mieux à mes compétences et à mes aspirations mais qui offraient également un salaire plus confortable, me permettant de jouir d’une qualité de vie bien meilleure.

La Stratégie à Long Terme

J’ai réalisé que réussir en Irlande, surtout avec un niveau d’anglais initialement bas, était un marathon et non un sprint. J’ai investi dans des cours d’anglais, consacré du temps à réseauter et à m’intégrer socialement, et j’ai toujours gardé un œil sur les opportunités de carrière à long terme. Cette approche stratégique m’a non seulement aidé à améliorer mon niveau de vie mais a également enrichi mon expérience expatriée de manière inestimable.

Le Pouvoir des Réseaux Sociaux

C’est grâce aux groupes Facebook pour les expatriés français en Irlande que j’ai trouvé ma première opportunité. J’ai posté mon CV, partagé mes doutes et mes espoirs, et bientôt, j’ai décroché un entretien dans une entreprise française basée à Dublin. Ce fut un soulagement de savoir que je pouvais commencer à travailler tout en parlant français, ce qui m’a donné le temps de travailler sur mon anglais.

Ma Stratégie d’Entretien

Pour les entretiens, je me suis armé de patience et de beaucoup de préparation. J’ai appris par cœur des réponses aux questions fréquemment posées, en anglais. Cette méthode m’a permis de gagner en confiance et de me présenter sous mon meilleur jour, malgré mon anglais imparfait. Les vidéos de coaching sur YouTube ont été une ressource inestimable dans ce processus.

Mon Évolution Linguistique et Professionnelle

L’un des défis majeurs de ma nouvelle vie en Irlande était d’améliorer mon anglais. Au début, communiquer dans les tâches quotidiennes pouvait s’avérer difficile, sans parler des nuances de la langue nécessaires sur le lieu de travail. Voici comment j’ai abordé cette montagne apparemment insurmontable.

Intégration Sociale et Linguistique

Dès les premiers jours, j’ai compris que l’amélioration de mon anglais serait directement liée à ma volonté de m’intégrer socialement. Je me suis forcé à sortir, à rencontrer des gens de toutes nationalités et à pratiquer l’anglais dans des contextes variés. Ces interactions, bien que parfois intimidantes, ont été des tremplins incroyables pour ma confiance et ma compétence linguistique.

Le Choix Stratégique des Emplois

Travailler dans un call center, bien que pas mon emploi de rêve, s’est avéré être une bénédiction déguisée pour mon anglais. Être immergé dans un environnement où l’anglais était la norme m’a obligé à améliorer rapidement ma compréhension et mon expression. De plus, travailler pour le marché français m’a permis de rester dans ma zone de confort linguistique tout en me confrontant régulièrement à l’anglais, un équilibre parfait pour une progression graduelle.

Des Méthodes Structurées pour l’Amélioration

L’Autoformation

Conscient que j’avais besoin d’une structure pour améliorer mon anglais, je me suis tourné vers des ressources en ligne. Des vidéos de coaching sur YouTube aux applications d’apprentissage linguistique, j’ai utilisé tous les outils à ma disposition. J’ai également consommé des médias en anglais, des films aux podcasts, pour m’habituer aux différents accents et au jargon.

Les Cours du Soir

L’étape suivante a été de m’inscrire à des cours d’anglais du soir. Ces sessions structurées m’ont aidé à combler les lacunes spécifiques et à renforcer ma grammaire et mon vocabulaire. L’interaction avec des enseignants qualifiés et d’autres étudiants dans la même situation que moi a été motivante et enrichissante.

Le Rôle Crucial de la Persévérance

Accepter les Échecs comme Partie du Processus

Améliorer son anglais dans un cadre non natif est un processus semé d’embûches. J’ai rapidement appris à accepter les malentendus et les erreurs comme des opportunités d’apprentissage plutôt que comme des échecs. Cette mentalité m’a permis de rester motivé et ouvert à l’amélioration continue.

La Satisfaction des Petites Victoires

Chaque conversation réussie, chaque film regardé sans sous-titres, et chaque compliment sur mes progrès étaient des victoires qui m’encourageaient à persévérer. Ces moments de satisfaction ont rendu le voyage non seulement supportable mais également gratifiant.

Construire une Vie Sociale

J’ai vite réalisé l’importance de tisser des liens sociaux. Travailler du lundi au vendredi dans un call center m’a laissé suffisamment de temps libre pour explorer Dublin, rencontrer des gens de tous horizons et pratiquer mon anglais dans un cadre moins formel. Ces interactions m’ont non seulement aidé à améliorer mon anglais mais ont aussi enrichi mon réseau professionnel.

Ne Jamais Cesser d’Apprendre

Je n’ai jamais arrêté de travailler sur mon anglais, même après avoir trouvé un emploi. J’ai participé à des cours du soir, et chaque jour au travail était une occasion d’apprendre. Travailler dans un environnement multiculturel a été un véritable accélérateur. Chaque conversation avec mes collègues non francophones était une leçon.

Mon parcours

Mon parcours pour travailler en Irlande avec un anglais limité a été jonché de défis, pas seulement linguistiques mais aussi financiers. La clé de ma survie et de mon succès a été la planification, la patience, et une volonté d’apprendre et de m’adapter constamment. Et pour ceux qui se lancent dans une aventure similaire, souvenez-vous : avec de la persévérance, les barrières linguistiques et financières ne sont que temporaires. Votre détermination définira votre réussite.

Et vous, avez-vous dû adapter vos attentes financières en vous expatriant ? Comment avez-vous géré les premiers mois dans un nouveau pays avec des défis linguistiques et financiers ? Partageons nos expériences pour aider ceux qui s’apprêtent à franchir le pas.

En Conclusion

Revenir sur mon parcours me fait réaliser à quel point cette aventure a été formatrice. J’ai commencé avec un anglais limité et une foule de doutes, mais avec de la persévérance et une ouverture d’esprit, j’ai réussi à m’intégrer professionnellement et socialement en Irlande. Mon conseil pour ceux qui hésitent ? Lancez-vous ! Les défis linguistiques sont surmontables, et les récompenses sont immenses.

Avez-vous vécu des expériences similaires ? Comment avez-vous surmonté les barrières linguistiques dans un pays étranger ? J’aimerais entendre vos histoires et conseils pour enrichir encore plus notre partage d’expériences.

 

Related Posts